Témoignages

David Mennetret

Portrait de ,

Partager

Tout s’est passé comme si l’histoire était écrite à l’avance. Pas de père ni oncle notaire pourtant, mais très vite, la certitude que sa voie était là. « Moi, ce que j’aime, c’est mettre les gens d’accord, les aider à trouver un terrain d’entente, des solutions. Pendant mes études de droit, j’ai effectué deux stages, l’un chez un avocat pénaliste, l’autre chez un notaire. Dans le premier, j’avais un mal fou à prendre totalement partie pour un client, même si c’était indispensable pour assurer sa défense. Alors que dans le deuxième, il fallait chercher un terrain d’entente, un consensus, et j’adorais mettre les gens d’accord. Mon choix s’est imposé à moi tout naturellement. »

Sa voie est donc trouvée ; ce sera notaire. Après un cursus à la fac de droit de Reims et un diplôme du notariat à Paris V, il rejoint une étude notariale rémoise en 1993 et en devient associé en 1998.   » Les notaires qui la dirigeaient avaient des centres d’intérêts différents des miens, nous étions complémentaires, nous y avons tout de suite vu une force qui ne s’est jamais démentie. »

David Mennetret est aujourd’hui à la tête d’un service « Droit des affaires » qui rassemble cinq collaborateurs, ce qui ne l’empêche pas de suivre des dossiers couvrant l’ensemble des problématiques classiques du notariat, droit de l’immobilier, de la famille ou patrimonial. Mais son appétence naturelle le pousse depuis son installation vers les chefs d’entreprise. 

J’avais gardé de mes années d’étudiant de nombreux amis dans les filières pharma et santé. Quand je me suis installé en tant que notaire associé, ils sont venus me voir pour que je m’occupe leur installation, j’ai continué à les conseiller, et depuis vingt ans, j’ai accompagné la cession de plus de 200 pharmacies. C’est devenu l’une de mes principales expertises.

L’étude accompagne aussi de nombreux commerçants, patrons de TPE et PME, notamment dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration en mettant en œuvre tous les dispositifs existants, pacte Dutreil en tête.
« C’est vrai que nous avons du mal à toucher les dirigeants de structures plus importantes comme les ETI, il y a encore chez les patrons une réelle méconnaissance de nos compétences. Mais quand vous vous occupez d’une entreprise d’une cinquantaine de salariés qui fait 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, vous avez déjà de quoi vous amuser. Encore faut-il que ces dirigeants viennent vous voir. Pour cela, il faut savoir développer son réseau. »

Réseau. Le mot est lâché. David Mennetret est un infatigable homme de réseau. 

C’est un aspect fondamental de notre métier. Nous avons besoin d’un réseau pour que de nouveaux clients viennent nous consulter, pour faire vivre et grandir nos études. Nous avons besoin d’un réseau de professionnels du droit et du chiffre à mettre au service de nos clients, car lorsque l’on conseille des chefs d’entreprise, il faut être humble et reconnaître que l’on ne peut avoir réponse à tout.

 Il n’hésite donc pas à travailler main dans la main avec des avocats fiscalistes et des experts comptables, notamment lors de la mise en place de pactes Dutreuil.  Mais c’est aussi au sein de la profession que David Mennetret cherche à développer un maillage sur l’ensemble du territoire qui permettraient aux notaires d’unir leurs efforts. Depuis plusieurs années, il est engagé dans différentes structures : actuel Président de l’Ines, membre du conseil d’administration de NCE, le réseau des notaires spécialisés dans le droit des affaires, il a également présidé le réseau Pharmétudes pour créer une passerelle entre tous les notaires accompagnant des dirigeants du monde de la santé. 

« Je trouve que tous ces réseaux poussent les notaires à développer le droit des affaires et c‘est une très bonne chose pour l’avenir de notre profession. Quand on fait un pacte Dutreil, on connait son client à 360 degrés. Entrent en jeu le patrimoine personnel, professionnel, le statut marital, les problématiques de donation, de transmission. Mais quand vous l’interrogez sur son entreprise, vous verrez briller dans ses yeux une lueur que vous ne voyez pas habituellement. »

Cet entrepreneur dans l’âme, fils et petit-fils de commerçant ayant toujours baigné dans l’esprit d’entreprise ne compte pas s’arrêter là. L’étude dans laquelle il est associé ne cesse de grandir, à Reims, dans le vignoble mais aussi à Paris. Les dossiers ouverts ne manquent pas, de la communication de l’étude à la création de nouveaux supports digitaux pour renforcer encore un peu plus la relation client. 

L’évolution de demain repose sur le conseil. Certaines tâches seront de plus en plus être prises en charge par des process digitaux, nous laissant plus de temps pour l’accompagnement sur mesure. Ce sera notre vraie valeur ajoutée, celle qui fera la différence, notre capacité à accompagner, à conseiller le client. Le défi est passionnant à relever.

Ce qui est sûr, c’est que David Mennetret a toutes les cartes en main pour y parvenir.